Livres

Quand les homosexuels interpellent l’Église

Pour en finir avec les condamnations

Jean de Savigny - Personne homo+
À vrai lire
Doctrine et pastorale

Au cours des dernières décennies, un tiers des homosexuels chrétiens, se sentant rejetés par l’Église catholique, se sont résignés à la quitter, éprouvant à son égard amertume et ressentiment. Pourtant, c’était prioritairement aux exclus, aux pauvres, aux marginaux que Jésus avait adressé son message. Ce qui lui importait, c’était la pureté du cœur, non la […]

Au cours des dernières décennies, un tiers des homosexuels chrétiens, se sentant rejetés par l’Église catholique, se sont résignés à la quitter, éprouvant à son égard amertume et ressentiment.

Pourtant, c’était prioritairement aux exclus, aux pauvres, aux marginaux que Jésus avait adressé son message. Ce qui lui importait, c’était la pureté du cœur, non la loi; les gens, non les principes.

Or, dans, les siècles qui suivirent son .passage sur terre et jusqu’à nos jours, l’Eglise qu’il avait fondée ne cessa de discréditer les homosexuels et de condamner leur comportement, attitude qui fut pour eux à l’origine de beaucoup de souffrance.

Comment cette institution créée pour répandre le message d’amour et de libération de Jésus en est-elle arrivée à soutenir et renforcer les discriminations qu’iIs subissent souvent plutôt qu’à les combattre? Cette question a conduit Jean de Savigny, ancien président de «Chrétiens et Sida », à mettre au jour le système séculaire d’exclusion construit à leur encontre par l’Église catholique.

Seule, l’élection récente du pape François a créé une ouverture. Encore timide, sur la voie d’une intégration des homosexuels dans le « peuple de Dieu ». Répondant même à une invitation de ce pape, Jean de Savigny s’interroge sur ce qu’ils pourraient apporter à l’Eglise et conclut sur sa conviction que celle-ci aurait tout à gagner à les accueillir généreusement en son sein car ils l’aideraient à retrouver l’esprit de miséricorde de Jésus en faveur de tous les rejetés de la société.